QUARTIER GOTHIQUE

Ce petit “Guide Touristique” ne prétend pas être un parcours ordonné dans les rues du Quartier Gothique de Barcelone, tout simplement car nous pensons que ses rues sont faites de recoins et de ruelles nous invitant à nous perdre et à découvrir leurs charmes sans ordre particulier. Nous vous proposons différents endroits où nous croyons que le visiteur pourra trouver ce qu’il cherche, que ce soit un monument, un lieu curieux, ou un endroit tranquille où faire une petite pause.

Nous commencerons notre promenade dans le quartier gothique depuis le centre névralgique de la politique catalane, la Plaza Sant Jaume (Place Sant Jaume), où se dressent majestueux, l’un en face de l’autre, le Palau de la Generalitat de Cataluña (le Palais de la Généralité de Catalogne) et l’Ayuntamiento (la Mairie). Tous les dimanches de l’année, le matin, un orchestre de musique joue en direct des sardanes et nombreux sont les habitants de la ville qui viennent exécuter les pas de cette danse typique catalane. A l’angle de la rue Cuitat, un point d’information touristique vous propose tout type de dépliants, de guides et de propositions.

A côté de la plaza Sant Jaume se trouve la Plaza Sant Miquel, où s’élève l’une des dernières sculptures embellissant la ville. Il s’agit d’un spectaculaire monument dédié à l’une des plus anciennes traditions catalanes, Els Castellers. Le monument est signé d’Antoni Llena et a suscité une grande polémique dans la ville en raison de son coût élevé (630.000 euros).

De retour à la plaza Sant Jaume, nous pouvons descendre par la Carrer del Bisbe (rue du Bisbe), l’une des rues les plus emblématiques et les plus photographiées de la ville en raison de son impressionnant arc gothique où vous pourrez voir, en vous arrêtant et en levant les yeux avec attention, une tête de mort. La légende raconte que si vous la voyez, vous reviendrez un jour à Barcelone. Au milieu de la rue, après être passé sous l’arc, se trouve l’accès au claustro de la Catedral de Barcelona (Cloître de la Cathédrale de Barcelone), avec ses 13 oies qui l’habitent en permanence; elles sont précisément treize car c’est le nombre de tortures que subit Santa Eulália (Sainte Eulalie), l’ancienne patronne de la ville et première martyre barcelonaise. La rue débouche sur la Place de la Cathédrale où se dresse évidemment la majestueuse Catedral de Barcelona, au sujet de laquelle -avec le musée Picasso et la Sagrada Familia- nous recevons à la boutique le plus de questions de nos clientes.

Cependant Barcelone regorge de petits trésors moins connus mais qui ne cessent pour autant d’être des plus intéressants. Par exemple, l’un de mes recoins favoris se trouve derrière la Cathédrale. Cachée dans la Carrer Paradís (rue Paradis), au sein d’un centre d’excursions, se dresse majestueuse une immense colonne romaine du Templo de Augusto (Temple d’Auguste).

Il existe un autre lieu très spécial pour nous, et très peu fréquenté par les touristes en général : la petite place de Sant Felip Neri, qui malgré le fait de se trouver à quelque cent mètres du brouhaha permanent de la Plaza de la Catedral, jouit toujours d’une atmosphère tranquille et sereine. S’y trouve une splendide fontaine centrale, protégée par de hauts édifices, dont notamment le musée de la chaussure et une église dont les murs sont encore marqués des tirs de mitraillettes et de balles, témoins muets des bombardements et des fusillades ayant eu lieu lors de la sombre période de la guerre civile espagnole.

Le quartier gothique abonde de charmantes places et placettes, comme celle de Sant Just où l’on peut voir la première fontaine de la ville, celle de la Plaça del Pi (Place du Pin), avec son église, sur la façade de laquelle brille orgueilleuse l’une des rosaces les plus grandes d’Europe, ou encore la Plaça Nova, qui débouche sur les escaliers de la Cathédrale de Barcelone, et où ont subsisté jusqu’à aujourd’hui deux tours romaines et un pan de l’ancienne muraille romaine.

La Plaza del Rey (Place du Roi) est une place ample et tranquille, avec un grand perron où il est très habituel de voir des gens qui se détendent ou qui mangent un en-cas. Le perron donne accès à un édifice historique qui abrite actuellement le Musée d’Histoire de la ville. Si vous aimez l’histoire, c’est l’une des visites incontournables, car vous pourrez y emprunter un ascenseur en verre qui vous fera descendre aux pieds de l’ancienne Barcino, où découvrir la distribution de ses rues, maisons, tombeaux, peintures murales, documents, ustensiles de l’époque, etc.

Une autre place très intéressante pour les amoureux de l’histoire est la Place de la Villa de Madrid, où en 1954 lors de travaux de rénovation de l’un de ses édifices, fut découverte la « Via sepulcral romana » (nécropole romaine) avec tous types de monuments funéraires en excellent état de conservation. Ils y sont exposés et c’est sans doute l’un des vestiges archéologiques les plus remarquables de toute la ville.

La dernière place que j’aimerais signaler est la Plaza Real, qui, bien qu’étant avec la Plaza Cataluña l’une des plus connues des voyageurs qui visitent Barcelone, est de passage obligé en raison de ses dimensions, de sa belle fontaine centrale et de l’ambiance incroyable qui s’y respire à toute heure dans les innombrables terrasses de bars et de restaurants qui la bordent, mais surtout de ses splendides réverbères, qui furent conçus par Gaudí et qui représentent les premiers travaux que l’architecte universel réalisa pour la ville. Vinrent ensuite l’incomparable Parc Güell, la majestueuse Casa Milà, plus connue sous le nom de La Pedrera et, bien sûr, La Sagrada Familia, son rêve le plus titanesque et le plus admiré, encore inachevée à ce jour.

Dans la rue Marlet, au numéro 5, vous pourrez visiter la synagogue la plus ancienne de toute l’Europe et dans la rue Regomir, aux numéros 7-9, vous trouverez le Pati Llimona, un magnifique patio intérieur où se trouve actuellement un centre civique qui fut construit sur la muraille romaine. N’hésitez pas à y entrer car en son sein, totalement réformé, vous pourrez monter dans un ascenseur à l’intérieur d’une tour romaine, contempler des pans parfaitement conservés et illuminés de l’ancienne muraille et voir l’une des portes principales qui donnaient l’entrée à Barcino , le berceau de la Barcelone actuelle. Et même s’il existe des signes de culture ibérique situant l’histoire de Barcelone quelque quatre mille ans auparavant, l’authentique épanouissement de la ville est véritablement dû à l’époque de splendeur de l’ère romaine, qui convertit Barcino en l’une de ses principales enclaves pour faire du commerce dans toute la Méditerranée.

Et pour terminer notre promenade avec une agréable et douce note, je vous propose, comme Dali en avait l’habitude, de goûter avec des churros au chocolat dans l’une des rues les plus pittoresques de la ville, la Carrer Petritxol. L’établissement le plus connu se trouve au numéro 11 et se nomme La Pallaresa.

La Carrer Petritxol est une rue étroite qui sert de lien entre la Calle Portaferrisa et la Plaça del Pi. Les barcelonais se réfèrent à cette rue comme celle des peintres car s’y sont installés de nombreux artistes peintres de la ville et peut-être aussi car y siège la première salle d’art reconnue dans toute l’Europe, la Sala Parés (1840), aujourd’hui encore ouverte au public. Il s’avère difficile d’expliquer la magie de cette rue pleine de petits commerces, mais pour nous elle exprime l’essence du quartier gothique dans toute sa splendeur. J’espère que vous vous y promènerez très prochainement!

En sortant de la rue Portaferrissa, vous arriverez à La Rambla, et si vous continuez en direction de la Plaza Catalunya, vous tomberez sur la célèbre fuente de Canaletas (fontaine de Canaletas), et comme le dit la légende, si vous buvez de son eau, le destin vous mènera de nouveau à Barcelone.

Si vous avez encore envie de vous balader, en traversant la Plaza Catalunya, vous arriverez au Paseo de Gracia. Vous pourrez y trouver de nombreuses marques internationales de mode et d’accessoires, ainsi que les édifices précédemment cités d’Antonio Gaudí ; La Pedrera et la Casa Batlló.

Nous espérons que vous apprécierez ces endroits, si spéciaux pour nous, que nous offre la ville de Barcelone. Nous vous invitons à la découvrir et à partager avec nous vos lieux favoris.

 

QUARTIER GOTHIQUE

 

Place Sant Jaume

Palais de la Généralité

Mairie

Place Sant Miquel

Els Castellers

Rue du Bisbe

Cathédrale de Barcelone

Cloître

Sainte Eulalie

Les 13 oies

Temple Auguste

Place Sant Felip Neri

Musée de la Chaussure

Place del Pi

Basilique de S. María del Pi

Place Nova

Place del Rey

Musée de Histoire de Barcelone

Place de la Villa de Madrid

Place Real

Synagogue

Patio Llimona

Petritxol

La Rambla

Fontaine de Canaletas

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    Aller à la Boutique

 

 

Este sitio web utiliza cookies propias y de terceros para mejorar nuestros servicios. Si continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede saber más sobre nuestra política de cookies aquí